Igor Bitman

BITMAN GEOMETRIE HIVERNALE

« Car ce que l’art trouve revient dans le monde, une toute petite goutte de Vie au bout du pinceau de l’artiste ira se verser dans l’Univers, l’agrandissant de la sorte de son volume de goutte »

Irina Linkova

La galerie présente une vingtaine d’oeuvres.

Né à Moscou en1953, Igor Bitman se forme à l’Académie des Beaux-Arts d’Union soviétique. Dissident artistique, son anti-conformisme pictural l’amène à quitter son pays en 1981 pour s’installer en France à partir de 1986.

S’inscrivant dans la grande tradition classique, il ne renie rien de ses goûts qui vont de la Renaissance italienne à Balthus en passant par Poussin et Puvis-de-Chavannes.

Titulaire de nombreuses distinctions, il a notamment reçu le prix Paul-Louis Weiller de l’Institut et le prix Rugal Michailov de la Fondation Taylor.

Comme l’écho d’un langage qui ne veut pas mourir, les visages et les paysages peints de Bitman sont tout autant vestiges que propositions de déchiffrement du réel; aiguisant notre sensibilité, il nous mène à l’admiration.

« Alors même que la peinture était devenue interdite et la beauté taboue, Igor Bitman usait de sa liberté, durement acquise, pour en découvrir les mystères. Ce qui est en jeu, ce n’est pas seulement la maîtrise d’un savoir intellectuel ni la technique mais la redécouverte d’un profond mystère dont l’imaginaire postmoderne peine à concevoir la réalité: celui de la beauté. »

Aude de Kerros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *