André Jude

Du 18 juin au 27 juillet 2019

Vernissage le jeudi 20 juin à partir de 18h

L’artiste sera également présent le dimanche 23 juin de 15h à 19h

Paysages, scènes de genre, portraits, la galerie présente une trentaine d’oeuvres.

André Jude, né en 1970, fut l’élève de Philippe Lejeune (1924-2014) à Etampes. Il vit à Château-Gontier en Mayenne.

« Il convient dans une oeuvre d’art de ressembler davantage à la vision qu’au visible car le visible est plus vaste que la vision et la vision plus vaste que nos moyens de l’exprimer. Un certain bleu dans un tableau en nécessite un autre par un désir interne et la diversité du visible est telle qu’il n’est pas à craindre qu’il ne se trouve un motif pour endosser le ton. Si ce n’est un ciel, ce sera le cerne d’un visage ou l’éclat d’un corps noir ou l’ombre d’un nuage. C’est la vraisemblance de l’oeuvre qui prime, la ressemblance ne manquera jamais d’habiter un lieu d’harmonie. La peinture étant un fragment du réel, c’est elle qu’il faut satisfaire d’abord. Sa pauvreté ne supporte pas le désordre au lieu que le réel dans sa richesse trouvera toujours le moyen de fournir le modèle de toutes les inventions. Aussi, ne crains jamais l’invraisemblable mais seulement la disharmonie, si ton oeuvre est harmonieuse, elle sera réaliste. »

Philippe Lejeune (1924-2014), Journal.